Comparution du père Van Hoeven

Publié le par sof

Congrégation pour la Doctrine de la Foi

Commission des excommunications

 

Comparution du père Van Hoeven

N° 12534F

Rapport de l’Inquisiteur Lozano

6 janvier 1996

 

            L’audition du père Eliah Van Hoeven, curé de la paroisse de Jacksons Boro aux Etat-Unis, a permis d’établir une première expertise psychologique de ce dernier. L’enjeu de cet entretien, outre de permettre à la Commission de se prononcer sur les sanctions à infliger au père Van Hoeven, était de déterminer l’origine des pulsions qui l’ont entraîné à ses actes, pour le cas échéant de transmettre le dossier à l’organe concerné.

    L’auditionné s’est trouvé extrêmement méfiant en raison du caractère exceptionnel des convocations de prêtres étrangers au Vatican, ce qui a entraîné un allongement notable de la durée de l’entretien. J’ai ainsi pu entamer une discussion amicale visant à obtenir des confessions spontanées de ce dernier. Rapidement alerté par le caractère extraordinairement manipulateur de Van Hoeven, j’ai ensuite fait en sorte de me soumettre à son fonctionnement de manière à percer son système d’attaque. Il est ainsi apparu une double personnalité. Ou en tout état de cause un caractère dual qui se présente selon moi comme parfaitement contrôlé. Afin d’éviter de le braquer j’ai soigneusement esquivé toute allusion aux pratiques qui ont entraîné la convocation de Van Hoeven à Rome. Pourtant, comme pour me provoquer et me prouver sa supériorité, il a lui-même abordé la question à l’aide de descriptions de ses activités de dépeçage d’animaux. Se découvrant très au fait de l’organisation interne du Saint-Siège et de certains services considérés comme confidentiels (je souhaiterais d’ailleurs obtenir des compléments sur le dossier du prévenu afin de faire la lumière sur ce dernier point), Van Hoeven a tenté de m’expliquer ses motivations et de me démontrer leur adéquation avec le message du Christ[…].

 

    En conclusion, malgré les doutes sur sa tentative de manipulation de l’audition et de mon expertise, les soupçons de Corruption de l’esprit de Van Hoeven m’obligent à recommander un transfert du dossier à la Chambre des Exorcismes afin de déterminer l’influence du Mal sur son esprit. D’ici là, la Commission devrait signifier au prêtre sa mise en congé provisoire le temps que le verdict soit rendu.

Publié dans Inspi

Commenter cet article